Javascript is currently disabled. This site requires Javascript to function correctly. Please enable Javascript in your browser!

Performance de projet  > Métriques et benchmarking

Benchmarking et la mise en œuvre du programme de mesure
Dans le but d'accroître la capacité de l’organisation de maximiser le rendement des projets en TI et d’être capable de gérer des projets de manière efficace, nous proposons une approche basée sur les meilleures pratiques de l'industrie. Elle devrait:

  1. Réduire les coûts de développement et maximiser la valeur
  2. Améliorer la productivité et l'efficacité des processus de TI
  3. Améliorer la satisfaction de la clientèle.

Cette démarche est complètement transparente, axée sur les résultats et approuvée dans la pratique. Elle est composée de trois parties, comme expliqué ci-dessous. Pour exploiter pleinement les avantages de cette approche, nous recommandons qu'elle soit exécutée dans son intégralité. Toutefois, les parties peuvent être exercées séparément.

Benchmarking de performance

Quand nous parlons de la performance, la toute première chose à savoir est la suivante: Quel est le niveau de notre performance aujourd'hui?
Afin de répondre à ces questions, nous proposons une approche basée sur le benchmarking interne et externe. Le benchmarking interne est censé analyser les différents projets et de comparer la performance de ces projets entre eux. L'évaluation externe permettra de comparer la performance de projets comparables dans les organisations similaires à la vôtre.
Les résultats escomptés sont les suivants:

  1. Productivité de vos projets exprimée en coûts unitaires
  2. Résultats comparatifs entre la performance de vos projets et les facteurs qui influencent ces résultats
  3. Résultats comparatifs entre la performance de vos projets et des projets dans les meilleures organisations de l'industrie et les causes d’un éventuel écart
  4. Modèle de productivité de votre processus de développement de projets basé sur les coûts variables et les coûts non variables (coûts fixes)
Benchmarking des meilleures pratiques 

Dans le but de fournir l'analyse sur les causes d'une mauvaise performance et de recommander des solutions, les résultats du benchmarking de performance doivent être accompagnés par une analyse parallèle de processus de gestion de projet et de processus de développement. Le benchmarking de meilleures pratiques est supposé d’indiquer si et comment vous utilisez les meilleures pratiques en gestion de projet et en développement. Cette évaluation est basée sur CMMI pour l'évaluation des pratiques de gestion de projet et/ou sur SWEBOK (Software Engineering Body of Knowledge, ISO TR-19760), pour l'évaluation des pratiques en matière de développement des logiciels. Pour effectuer l'analyse comparative des meilleures pratiques, nous utilisons des questionnaires adaptés à votre environnement et à votre vocabulaire.
Sur la base des résultats du benchmarking et de l'évaluation d’application des meilleures pratiques dans vos processus de gestion de projet et de développement, nous pouvons vous aider à identifier les points faibles et les domaines qui représentent les possibilités d'amélioration et ensuite formuler les recommandations appropriées.

Voici les résultats attendus:

  1. Résultats de la qualité des processus indiquant si et comment votre organisation applique les meilleures pratiques d’industrie en gestion de projet et en développement informatique 
  2. L'identification et le diagnostic des pratiques/domaines faibles et les recommandations pour améliorer leur performance
  3. Une analyse croisée des résultats de cette phase avec les résultats du benchmarking de performance en vue de confirmer les résultats.


D'abord, standardiser les mesures...

Si on regarde n’importe quel système de mesure de performance, on peut remarquer que quatre mesures reviennent constamment. Ce sont la portée ou la taille de projet, les efforts, l’échéancier et la qualité. En même temps, on peut dire que ces quatre mesures représentent le minimum d’un système de mesure de performance en développement d’applications.

Alors, la standardisation de ces mesures et leur disponibilité est la condition préalable du succès du Benchmarking et du programme de mesure. Tandis que les mesures des efforts et de la durée sont habituellement disponibles dans la plupart d’organisations (il faut encore les standardiser), le problème principal est l’absence de la mesure de la taille. Nous recommandons la méthode COSMIC, la mesure basée sur la taille fonctionnelle qui est une mesure standardisée (ISO) et qui devient de plus en plus utilisée à l’industrie. Cette mesure peut être collectée de façon manuelle pour les besoins de Benchmarking, mais il est fortement recommandé de trouver une façon d’automatiser son calcul (voir notre outil d'estimation).

Réalisation du Benchmarking

Les deux projets (Benchmarking et Programme de mesure de performance) peuvent être réalisés soit de façon successive soit en parallèle. Peu importe la solution choisie, il est préférable de terminer le Benchmarking avant d’entrer dans la phase de mise en œuvre du Programme de mesure afin de pouvoir utiliser les résultats du Benchmarking pour mieux orienter le Programme. 

Il est aussi recommandé de réaliser certaines activités préalables qui sont essentielles pour les deux projets. Ces activités concernent la standardisation des mesures comme les efforts, la durée du projet, la taille, etc. Un exemple de standardisation est donné dans la page Indicateurs et tableaux de bord

Asset 7